ENDAIARRAK Lehendakari aldaketa-Changement de président

Publié le par Mikel

Daniel Ugarte frontoia
Daniel Ugarte frontoia

Mikel Larralde a succédé à Jean-Michel Garayar à la tête du club de pelote hendayais Endaiarrak, depuis quelques semaines. Ce n'est pas une révolution, la continuité sera assurée à Beltzenia, aussi bien du côté du Mur à gauche que du côté du trinquet.

Endaiarrak a été créé, le 14 juin 1973, par Daniel Ugarte et Beñat Esposito, lorsque les sections pelotes du Stade Hendayais et des Églantins ont fusionné. À l'époque, la cinquantaine de licenciés - que des garçons -ne disposait que du fronton Gaztelu Zahar où se déroulaient toutes les activités de pelote, joko garbi, grosse pala, rebot, main nue.

Quelques mois plus tard, le fronton mur à gauche de Beltzenia ouvre ses portes aux pilotaris et propose des parties professionnelles avec les grands noms de la main nue mur à gauche de l'époque : Iñacio et Julian Retegui, l'oncle et le neveu, Ogeta, Antton Maiz, les frères Aldazabal, les frères Bergara, Zlabidea, Pierola etc. Les présidents se suivent avec Pi Amespil, Ximun Haran, Alfonso Dussaubat, Jean Hegoas, Beñat Esposito et Jean Alba. Au fur et à mesure, Endaiarrak devient un des clubs les plus significatifs du monde de la pelote.

Promouvoir la pelote basque

Jean-Michel Garayar est resté dix ans à la tête du club. Devenu président de la Ligue fin 2012, il souhaitait depuis quelque temps démissionner d'Endaiarrak. Mikel Larralde, âgé de 53 ans, est originaire de Mendionde, « de l'intérieur ». Ancien joueur main nue, il est passé à 22 ans, « au bout de bois » selon son expression, c'est-à-dire à la pala. Depuis longtemps déjà, il joue à Endaiarrak où il est aujourd'hui entraîneur de paleta corta et cuir. Il s'est dévoué donc pour succéder à Jean-Michel Garayar, même s'il va lui falloir jongler, non pas avec les pelotes, mais avec ses horaires.

Il sera entouré de Dominique Sallaberry, trésorière, et de Robert Blanchet, secrétaire. Comme son prédécesseur, il entend bien poursuivre la mission des premiers présidents, celle de promouvoir la pelote basque, en organisant des parties professionnelles main nue mur à gauche « de grande qualité » et à travers l'initiation pour les plus jeunes.

Toutes les spécialités jouées

Aujourd'hui, Endaiarak est le 2e club en nombre de la fédération avec 252 licenciés. Une légère hausse depuis 3 ans surtout chez les filles qui sont d'un bon niveau et certaines surclassées. Des joueurs aguerris fréquentent le trinquet et le mur à gauche, dans toutes les spécialités, même en xare sont l'effectif se maintient. Le club compte aussi deux équipes de rebot, 1er et 2e série. Une soixantaine de jeunes pilotari entre 5 et 9 ans apprennent toute l'année à jouer à main nue et toutes les spécialités sont représentées en compétition.

L'été, grâce au Pass pelote, des initiations sont organisées pour des groupes. Comme d'habitude, des grands événements sont en préparation chez Endaiarrak, notamment les finales de joko garbi chistera le 17 juillet au fronton Gaztelu Zahar, puis les deux journées du circuit main nue Pierre Oteiza et en août, des grosses parties main nue mur à gauche et pala corta. Ne manque que la cesta punta, mais ce n'est pas dans la culture hendayaise, faute de jai alai.

Édith Anselme

Commenter cet article